Typiquement Thurgovie – Deux jours au milieu des pommiers

En Suisse, on connait la Thurgovie comme étant le canton des pommes…mais la Thurgovie c’est bien plus que ça. Je suis partie à la découverte de ce canton sur deux jours. De la randonnée, des vues panoramiques, du vélo, des dégustations de produits locaux sont le résumé de ce séjour découverte d’une région rurale où la modernité n’est jamais bien loin.

Hinterthurgau

Le monastère de Fischingen


Ma découverte de la Thurgovie commence à Fischingen et son monastère. L’architecture de ce monument est classé. De l’extérieur, il n’a rien d’exceptionnel, mais dès que l’on passe la porte, le monastère se dévoile. De longs couloirs d’un blanc immaculé, de belles arches au niveau des plafonds, des salles remplies de détails sculptés et aussi un orgue d’une taille très impressionante. Le monastère bénédictin est l’un des derniers monastères de Suisse à être encore habité par des moines. Ces dernires cohabitent avec les visiteurs. C’est tout une expérience en soi de les croiser au détour d’un couloir.

Le lieu n’est pas uniquement un monastère, mais abrite aussi un hôtel, des salles de séminaires, une école, un atelier de menuiserie et un restaurant que j’ai testé et où je me suis régalée.

Monastère de Fischingen, 8376 Fischingen

Randonnée circulaire


Pour digérer mon délicieux repas dégusté au restaurant du monastère, rien de mieux qu’une randonnée ! C’est aussi le moyen idéal pour s’imprégner de la région et de son relief. Direction donc le Bichelsee pour le départ de la randonnée circulaire de Thurgovie. Ce tracé est long de 200km, mais je n’en parcours qu’une petite partie entre Bichelsee et Dussnang. Ça fait un petit moment que je n’ai pas été randonner, hiver oblige.

Le sentier commence par une montée quelque peu abrupte à travers la forêt qui me permet de me remettre en forme direct ! Le soleil de milieu de journée tape déjà bien. Les températures sont plutôt élevées pour un mois d’avril . Il fait bon marcher à l’abri des arbres. Le sentier est désert, seuls les bruits des oiseaux au-dessus de moi et le crissement des feuilles mortes sous mes pas résonnent. Le calme est au rendez-vous. Durant ce court tronçon de la randonnée circulaire, j’ai un bel aperçu de la diversité du canton, et de la Suisse en général.

Je passe d’un monde à un autre:  forêt, champs de fleurs sauvages au doux parfum, vergers de pommiers au loin et des collines qui ondulent devant mes yeux. Je ne me lasse pas de ces paysages si familiers et en même temps si fascinants.

Arrêt au KORN.HAUS

Après l’effort, le réconfort avec une délicieuse collation au KORN.HAUS. Korn.Haus, c’est une entreprise de services et de production qui forme et emploie des personnes handicapées. Tous les produits utilisés et vendus sont naturels et de première qualité. La passion qui anime les personnes que j’ai rencontrées et qui travaillent sur place m’a beaucoup surprise et touchée. Leur gentilesse et ouverture d’esprit m’a énormément touchée.

KORN.HAUS, Bistro & Bio, Schwalbenstrasse 7, 8374 Dussnang

Brasserie monastique Pilgrim

De retour au monastère de Fischingen, je pars à la découverte de la seule brasserie monastique de Suisse. Je ne suis pas une grande amatrice de bières, mais je dois dire que celles que j’ai dégustées ici m’ont beaucoup plu. La brasserie cherche toujours à innover. De nouvelles bières sortent chaque année. J’ai par exemple pu déguster une bière en cours de fermentation dans une barrique qui avait auparavant servi à la Tequila. C’était très intéressant de découvrir le mélange entre la bière et les arômes de Tequila qui sont délivrés par le tonneau. La personne que j’ai rencontrée ici était vraiment passionnée et ça m’a fait plaisir d’en apprendre plus sur cette boisson si ancienne que je ne connais au final pas vraiment.

Brasserie PILGRIM, 8376 Fischingen

Dormir la tête dans les étoiles avec la bulle « Himmelbett »

Après cette première journée riche en découvertes, il est temps d’aller se reposer. Et pas n’importe où ! C’est dans une chambre bulle que je vais passer la nuit. Souvenez-vous, j’avais déjà tenté l’expérience à l’Ile Maurice. Ma bulle « Himmelbett » est située à la ferme Feierlenhof. Placée sur une petite plateforme, elle fait face au verger où fleurissent des dizaines de pommiers. C’est en regardant le ciel étoilé, allongée dans mon lit, que je m’endors. Une nuit magique m’attend!

Le Lendemain, je me réveille avec les premiers rayons du soleil. Devant moi, les pommiers en fleur brillent sous la lumière du matin. Je profite d’un délicieux petit-déjeuner à base de produits locaux avant de reprendre la route pour la suite de mon séjour.

Feierlenhof, Bleihofstrasse 25, 8595 Altnau

Ma journée en Hinterthurgau en vidéo


Oberthurgau

Pour cette deuxième journée, je dépose la voiture à Romanshorn pour prendre à la place un vélo électrique. Le temps est parfait pour une journée à vélo pour découvrir l’Oberthurgau et ses pommiers. La route est très variée, je longe le lac, passe à travers des petits villages, roule entre les vergers. Il n’y a vraiment pas de quoi se lasser. De plus, la journée est ponctuée de différents arrêts pour découvrir des produits locaux de Thurgovie. Tout ce que j’aime !

Location de vélo Rent A Bike, Friedrichshafnerstrasse 55, 8590 Romanshorn

MoMö, le musée du cidre

Je pédale entre le lac de Constance et les vergers. Il me faut treize kilomètres pour arriver à Mosterei Möhl, une institution de la région dans les produits à base de pommes. La famille Möhl est particulièrement connue pour son cidre. Aujourd’hui, c’est la cinquième génération qui est à la tête de l’entreprise familiale. L’histoire de la famille a commencé par la gestion d’un restaurant et la fabrication de Schnaps, avant de se concentrer sur le cidre.


Depuis fin 2018, la famille Möhl a ouvert Le musée national du cidre MoMö. Un musée très moderne qui mêle l’interactif à l’informatif juste comme il faut. J’apprends que l’histoire du cidre et de la Thurgovie sont très liées. Les paysages ne seraient pas les mêmes si certains évènements comme dans les années 20-30 où une loi liée à la consomation d’alcool a été introduite et où des centaines de pommiers ont été abattus. J’ai adoré ma visite et particulièrement le photomaton qui permet d’avoir sa photo en étiquette sur une bouteille de Schorle. Gros coup de coeur pour la petite boutique qui propose différents cidres, mais aussi des objets avec des designs à tomber !

Mosterei Möhl, St. Gallerstrasse 209, 9320 Arbon

Visite de la pomiculture Öpfelfarm


Après la visite de MoMö, direction la pomiculture « Öpfelfarm », qui se situe au milieu de la campagne, loin de l’agitation de la ville. Dans une ancienne usine, 1500 à 2000kg de pommes sont utilisés chaque jour afin d’y être séchées. Les fruits séchés d’Opfelfarm sont très réputés. Ils sont même considérés comme étant les meilleurs de Suisse. Un procédé bien spécial est utilisé afin de conserver les vitamines et minéraux naturels des fruits. C’est avec un gros sac d’anneaux de pommes que je suis repartie. Tout simplement à tomber ! C’est l’encas parfait ! La ferme possède également un joli petit magasin proposant de nombreux délices à ramener à la maison ainsi que de jolies idées cadeaux.

Öpfelfarm, Stationsstrasse 18, 9314 Steinebrunn

Des pommiers à perte de vue

Cette journée dans l’Oberthurgau a pour fil conducteur la pomme. J’ai traversé à plusieurs reprises de jolis vergers en fleur. Je n’ai pas pu m’empêcher de m’arrêter à plusieurs reprises et de respirer la délicieuse odeur des fleurs. J’adore le printemps pour ça ! Il y a tellement de douces senteurs qui flottent dans l’air, et les fleurs un peu partout dans le paysage me donnent immédiatement le sourire.

Le château d’Hagenwil


Ensuite je reprends mon vélo. Encore quelques coups de pédales et j’arrive à Hagenwil. Ici se trouve un joli et romantique château entouré de douves. Le château appartient à la même famille depuis de nombreuses années. Hagenwil est ouvert au public sous différentes formes: hôtel, restaurant ou encore en tant que salles de fêtes et de séminaires. Pour reprendre des forces avant d’enfourcher à nouveau mon vélo, j’ai dégusté une généreuses salade fleurie.

Château d’Hagenwil, Schloss-Strasse 1 , 8580 Hagenwil

Dégustation du vin

La pomme a beau être l’emblême de la Thurgovie, il n’y a pas qu’elle. La vigne est aussi présente sur le territoir. Je me suis rendue chez , une célèbre cave et maison de négociation de vins,  pour une visite ainsi qu’une dégustation (j’étais bien obligée de tester le produit!). On me guide à travers toutes les étapes de la fabrication du vin. De l’arrivage du raisin,  à la mise en bouteille. Il y a tellement d’étapes dont on n’a pas forcément connaissance lorsque l’on ouvre une bouteille et que l’on déguste un verre. J’ai particulièrement aimé la partie étiquettage (déformation professionnelle) !

Cave à vin Ruthishauser, Dorfstrasse 40, 8596 Scherzingen

Ma journée en Oberthurgau en vidéo

La Thurgovie

Moins de 48h plus tard, il est déjà temps de reprendre le train et de rentrer sur Lausanne. Ma visite de deux jours en Thurgovie m’a ravie. Ce canton rural cache bien son jeu en proposant de belles découvertes autant nature, culture que gastronomie. C’est sûr, cette partie de la Suisse me reverra bientôt. Et vous ?