Seljavallalaug, baignade sauvage

L’Islande est un pays pas comme les autres. Cette île de glace et de feu à mis-chemin entre l’Europe et les Etats-Unis a beaucoup à offrir. Des classiques du Cercle d’Or, aux cascades de Seljalandsfoss et de Skógafoss, en passant par la Péninsule de Reykjanes. Mais l’Islande ce n’est pas que ça! En étant trop pressé ou tout simplement sans le savoir, on passe à côté d’endroits tout à fait étonnants tels que la carcasse de l’avion militaire DC3 ou encore le lieu dont je vais vous parler aujourd’hui, la piscine de Seljavallalaug.

La piscine de Seljavallalaug

Seljavallalaug_5

La piscine a été construite en 1923. Il semblerait qu’elle soit la plus vieille piscine extérieure du pays (il existe un grand nombre de piscine et de sources d’eau chaude en Islande). Son but premier était de permettre aux habitants des alentours d’apprendre à nager. Au début des années 1900, une grande majorité des islandais ne savaient pas nager. Ce qui causait quelques problèmes vu que la plupart d’entre eux vivaient de la pèche et risquaient donc leur vie chaque jour en pleine mer.

Seljavallalaug_8
Seljavallalaug_7

La piscine géothermique de 28 mètres de long et 10 de large a pour originalité que l’une de ses parois est en fait la montagne (il faut y porter attention car certains endroits risqueraient de vous blesser), les trois autres étant des petits murs. La piscine est alimentée par une source d’eau chaude à environ 30°, alors en plein hiver c’est le pied (même en été vous me direz!). Il n’y a aucun organisme officiel qui s’occupe de la piscine, mais tout un groupe de volontaires qui en prend soin et la nettoie. Par exemple, après l’éruption de l’Eyjafjallajökull en 2010, des tonnes de cendres provenant en même temps des airs et de la rivière ont complètement rempli le bassin. Il a fallu un peu plus d’une année pour que les bénévoles réussissent à nettoyer complètement la piscine.

Seljavallalaug_18
Seljavallalaug_6

Au bout de la piscine, on trouve une petite construction qui sert de vestiaires et qui permet de se changer. C’est spartiate, de la paille et des restes de palettes, ne comptez pas prendre de douche juste après avoir fait trempette. Pour notre part nous avons décidé de nous changer derrière ce petit bâtiment, dans la neige et la glace. Nos pieds tout rouges étaient heureux de plonger dans l‘eau chaude du bassin.

Seljavallalaug_11

Il faut quand même rappeler que l’on se trouve dans une piscine extérieure, naturellement chaude et non entretenu quotidiennement. Il faut donc vous attendre à être chatouillé par les algues du fond du bassin. Mais la beauté des lieux et cette piscine unique en son genre font vite oublier ce petit détail.

Seljavallalaug_26Seljavallalaug_14Seljavallalaug_15

Se baigner au milieu de rien, dans un endroit sauvage comme celui-ci, à flanc de montagne, où devrais-je dire de volcan (Eyjafjallajökull! Salut toi!), est une expérience à vivre! J’ai de la peine à exprimer ce que j’ai ressenti, mais c’est un peu comme un mélange du sentiment de liberté et de bonheur. Se laisser flotter dans l’eau chaude et bercer par un paysage magnifique. Il faut le vivre!

Seljavallalaug_20Seljavallalaug_17

Nous avons eu de la chance, nous sommes arrivées au bon moment, il n’y avait qu’un couple (de Lausanne en plus! Le monde est petit, coucou à vous si vous passez par là!) qui profitait du soleil sur le banc au bord de la piscine. Nous avons donc pu profiter tranquillement de la piscine avant qu’un groupe un peu bruyant arrive.

Ce qui est génial avec l’Islande, c’est qu’on peut découvrir des endroits merveilleux et complètement originaux comme la piscine de Seljavallalaug. Et en plus, c’est totalement gratuit. Il vous faut respecter les lieux et en prendre soin. Ne pas laisser de déchets derrière vous. Qu’est-ce que ça a le don de m’énerver quand on voit que des gens laissent des ordures dans des lieux incroyables comme celui-ci. S’il n’y a pas de poubelle, un peu de bon sens les gens! Prenez vos déchets avec vous et jeter les quand vous aurez trouvé une poubelle prévue à cet effet!

Comment s'y rendre

Seljavallalaug_22

Envie de faire trempette dans la piscine? Il vous faut prendre la route n°1, et tourner:

  • À gauche, si vous arrivez depuis Reykjavik, sur la route #242 en direction de Raufarfell. Directement depuis la capitale, il faut bien compter sur 2 heures de route sans arrêt.
  • À droite, si vous venez de Skogarfoss, sur la route #242 en direction de Raufarfell.

La route tourne tout de suite sur la droite, mais il vous faut absolument continuer tout droit sur la route goudronnée  jusqu’à un parking. Nous avions pris la mauvaise route et tourné un moment. Il vous faut suivre le panneau indiquant Seljavellir, vous allez passer devant une piscine récente, le parking est juste après. Un parking se trouve au bord de la rivière.

Seljavallalaug_4
Oui oui la piscine est bien là! Cachée derrière la colline.

Une fois parqué, ne vous inquiétez pas si vous ne voyez pas de piscine en vue. Il faut continuer à pied pour partir à sa rencontre. Seljavallalaug se mérite et la petite marche d’une vingtaine de minutes pour y arriver une aventure en elle même.

La marche n’est pas très difficile, surtout en été, mais demande quand même un peu d’attention aux moments escarpés.

Vous avez deux possibilités:

  • Suivre le chemin aménagé qui passe un peu en hauteur de la montagne.
  • Si l’état de la rivière le permet, vous pouvez la remonter jusqu’à la piscine.

Seljavallalaug_2 Seljavallalaug_3
Le lit de la rivière était très bas vu que nous étions en hiver. 

Que vous preniez l’une ou l’autre de ces options, il vous faudra d’abord, juste après le parking, passer une petite rivière à pied, passant de pierre en pierre. Attention à ne pas glisser, c’est un peu casse-gueule et l’eau est vraiment froide.

Nous avions choisi l’option 1. En hiver nous avons eu un peu de mal car pas très bien indiqué et le chemin « aménagé » n’était pas très visible. Certains passages étaient un peu glissants, comme le moment où il faut traverser la rivière en gué. Je me voyais déjà les fesses dans l’eau gelée.

La piscine se trouve vraiment tout au fond de la vallée, vous ne la verrez apparaître qu’au dernier moment. Donc si vous pensez que vous avez pris le mauvais chemin, il y a de grandes probabilités pour qu’en fait vous soyez sur la bonne route.

Voici les coordonnées GPS qui pourraient vous être utiles : N63° 33.959 – W19° 36.468

Seljavallalaug_12

Il existe un grand nombre de sources d’eau chaude en Islande. La piscine de Seljavallalaug n’est donc pas la seule. Dans quelles sources d’eau chaude avez-vous trempé vos orteils?