Les rizières en terrasse de Batad, 8ème merveille du monde!

Ce matin malgré les pronostics, le soleil a décidé d’être au rendez-vous pour notre 2ème jour de trek ! Le guide, June est déjà là, c’est parti pour Batad est ses rizières en terrasse, 2 jours dans un des plus beaux endroits du monde ! Après 1h de trajet, nous voici au terminus du tricycle et comme échauffement, il nous faudra marcher une bonne demi-heure sur une route en construction puis, 1h à travers une forêt pour finir par 20 minutes de zigzag dans les rizières afin d’arriver à Batad !

Articles_2_Batad_1 Articles_2_Batad_2

Et là, c’est la grande claque. Le paysage qui se présente à nous avec des rizières à perte de vue nous laisse sans voix! Les rizières sont d’un vert vif, presque irréel. Elles sont remplies d’eau, les rayons de soleil s’y reflètent ce qui donne au lieu une image féérique. Nous tombons directement sous le charme de cet endroit!

Articles_2_Batad_5
Comme partout lors de notre séjour aux Philippines, les gens que l’on croise sont tous accueillants et souriants. Les habitations traditionnelles semblent avoir été construites il y a des siècles.

Il règne dans ce village une atmosphère non palpable, mais tellement intense, on s’y croirait hors du temps.

Articles_2_Batad_4

Articles_2_Batad_V1 Articles_2_Batad_V2

Nous nous sommes regardées et savions que nous avions pris la bonne décisions, passer une nuit dans ce paradis vert alors que la plupart des touristes font le tour en une journée et repartent! Nous sommes donc allées faire connaissance avec notre hôte du Rita’s Mount View Inn. La patronne est une mère hyperactive de “seulement” 4 enfants qui s’occupe des chambres, de la caisse, de la cuisine, et d’absolument tout le reste ! Nos affaires déposées dans la chambre et notre rendez-vous pris avec elle pour le soir, les choses sérieuses commencent!

Nous nous lançons à l’attaque des rizières en terrasse de Batad avec le but d’accéder au plus haut point de vue et d’y contempler cette merveille de la nature ! Mais avant d’y arriver, nous avons 2h30 de marche.

Articles_2_Batad8

Articles_2_Batad_10

Articles_2_Batad_11 Articles_2_Batad_12

Articles_2_Batad_13

L’ascension n’est pas de tout repos. Nous passons par la forêt, puis nous nous retrouvons à jouer les équilibristes sur les étroits murets entre les différentes parcelles de rizières, puis monter (presque escalader parfois, tellement les escaliers sont à la vertical), à redescendre, puis nous voila sur un petit sentier à 3 mètre de hauteur. Heureusement, aucune de nous deux a le vertige! Nous croisons quelques habitants qui travaillent dans les rizières, ce qui permet à June de nous expliquer les différentes étapes de la culture du riz. Toutes sont effectuées avec minutie. Il y a des tâches définies pour les hommes (préparation de la terre, semences), d’autres pour les femmes (repiquage par exemple). Chacun son boulot!

Articles_2_Batad_14

Articles_2_Batad_15

Il est aussi important de noter que malgré l’étendue des terres, le riz ne sert qu’à nourrir les familles qui les cultivent. Le volume récolté n’est pas assez important pour pouvoir le commercialiser. En effet, la récolte se déroule une fois tous les 8 mois vu qu’ils ne souhaitent pas succomber à la culture chimique et continuer avec la culture selon leurs méthodes traditionnelles.

Articles_2_Batad_16

Articles_2_Batad_18

Notre marche nous amène finalement au view point à 1’500m. dont la vue sur la 8ème merveille du monde a même fini par émouvoir Sabine jusqu’aux larmes. Et oui, ce n’est pas tous les jours que l’on a la chance d’admirer de si beaux paysages. Nous ne pouvons que contempler cette étendue verte vieille de plus de 2’000 ans, magnifique, incroyable! L’athmosphère qui y règne a envahi notre coeur. Toutes les photos prisent ne pourront jamais retranscrire ni la beauté,  ni les couleurs de l’endroit. Cette place restera pour nous l’un des plus beaux sur cette terre!

Articles_2_Batad_19

Articles_2_Batad_V3 Articles_2_Batad_V4

Batad 8ème merveille du monde? Si cela ne tenait qu’un nous, nous lui accordons ce titre sans aucune hésitation!

Articles_2_Batad_21

Articles_2_Batad_V5 Articles_2_Batad_V6

Articles_2_Batad_22

Articles_2_Batad_23

 

Informations

Bon à savoir

Articles_2_Batad_7

Argent - Change

Distributeurs / change : Comme vous pouvez l’imaginer, pas de distributeur, ni de bureau de change disponible à Batad

Conversion : 100 PHP = 2 EUR    /    100 EUR = 5’000 PHP

Transport de Banaue à Batad

Moyen de transport : Le plus simple est de visiter la région avec un guide qui se chargera de vous transporter sur place. Sinon plusieurs Jeepney par jour font le trajet Banaue-Batad. Les dernières 30minutes se font par contre à pied, car pas accessible en tricycle ou en Jeepney

Durée du trajet : Environ 1h30 en Jeepney
Prix : Env. 50 PHP en Jeepney

Retrouvez toutes les informations pour le trajet Manille-Banaue sur notre article à propos de Baunaue par-là.

Hébergement - Dormir à Batad

Guesthouse : Rita’s Mount View Inn
Prix : 150 PHP en chambre double
Chambre : Vue sur les rizières!  Lit double avec moustiquaire, très confortable. Douche et salle de bain à l’étage
Réservation : Notre guide avait fait le nécessaire la veille pour la chambre. Lors de notre visite, seule une autre chambre était occupées..
Site internet : https://www.facebook.com/Ritasmountviewinn

Le conseil d’awwway : Prenez le temps de dormir une nuit sur place, vous ne le regretterez pas. Batad étant le “hightlight” du trek, vous ne vous lasserez pas ni de la vue ni du village!

L’information en + : N’hésitez pas à acheter du vin de riz dans un petit magasins sur place! Très bonne qualité (premier jus) pour seulement quelques Pesos..

Découvrir notre trek
  • 1er jour : Les rizières de Banaue, rizières d’Hapao et sa source chaude
  • 2ème jour : Départ en tricycle pour Batad, journée dans les rizières de Batad inscrites au patrimoine de l’UNESCO et baignade dans la cascade.
    Nuit au Rita’s Mount View Inn avec vue sur les rizières.
  • 3ème jour : Départ de Batad et trek à pied de 4h dans les rizières jusqu’à Bangaan et retour à Banaue en tricycle (et oui notre chauffeur nous attend à la fin de notre balade).

Il y a bien entendu la possibilité de faire ce trek sans guide. Nous avons préféré le faire avec June, conseillé par Bea, notre hôte à Banaue. Les guides sont membres de l’association des guides de Banaue et connaissent par coeur la région. Ce qui nous a permis de ne pas nous prendre la tête et uniquement de nous préoccuper à ne pas glisser dans les rizières et surtout de profiter à fond du paysage. En plus June nous a raconté plein d’anecdotes liées à sa culture et son histoire, ce qui est aussi super précieux lorsqu’on voyage.

Conseils : Nous vous conseillons vivement de bien vous équiper en chaussures de marche. Nous mettons également en garde les personnes souffrants de vertiges, les rizières sont très exiguës et sont la plupart du temps, entourées de vide. Les guides ne vous mettrons pas en garde avant le départ ! Prenez également avec vous suffisamment d’eau, selon la période la chaleur est étouffante !

Lien informatif de l’UNESCO sur les rizières de Batad : par là