Randonnée en raquettes à la grotte de glace de Zinal

Début mars, la fin de l’hiver approche mais la neige est encore belle et bien présente en montagne. Avant d’accueillir le printemps à bras ouverts, direction le Valais (oui encore une fois, vous commencez à me connaître. J’aime effectivement beaucoup ce canton) et plus précisément Zinal pour une randonnée en raquettes.

C’est accompagnée de Sylvie accompagnatrice en montage, et avec des amies nous prenons la direction du glacier, raquettes à neige aux pieds. Autour de nous un paysage de chamallows blancs. Le silence règne. Le seul son que l’on entend et qui vient perturber ce calme est celui de nos pas dans la neige immaculée.



Cet hiver 2017-2018 a vraiment été exceptionnel au niveau de l’or blanc qui est tombé en grande quantité. L’amas blanc qui nous entoure en témoigne. On le remarque en particulier sur le toit des mayens (petits chalets) que nous croisons. Nous marchons au milieu de la vallée, entourée des sommets enneigés et des mélèzes. Tout est si paisible. Il n’y a vraiment pas à dire, l’air de la montagne fait un bien fou.






Après environ deux heures trente à écraser la neige avec nos raquettes, l’entrée de la grotte de glace de Zinal se dévoile. Une ouverture bleutée contraste avec le blanc de la neige. Nous y sommes. Je contemple cette eau gelée qui ressort de la neige. Je ne peux pas m’empêcher de me remémorer mon voyage en Islande. En effet, lors de ce voyage, j’avais visité une grotte de glace.



Se tenir à l’intérieur de la grotte est un moment magique. Je trouve en particulier, les différentes textures de la glace très impressionnantes et fascinantes. En effet, on dirait qu’elle a été sculptée à la main. Mais ce n’est pas le cas. Il faut savoir que la grotte n’est jamais la même. Étant donné le climat, la quantité de neige ainsi que d’autres facteurs, la grotte change chaque année.

J’aurais pu rester des heures entières, assise au milieu de la grotte à admirer ses moindres recoins. A regarder comment la lumière se reflète sur la surface glacée. Du reste, j’étais comme hypnotisée par la beauté de ce lieu.

Informations

Pour découvrir la grotte de glace de Zinal, la meilleure solution est d’enfiler des raquettes et de passer par une randonnée organisée. De cette manière il suffit de suivre le guide sans se soucier de savoir où il faut aller. Ainsi il est possible de profiter à fond de l’instant présent et des magnifiques paysages. Pour cette randonnée, j’ai fait appelle à Sylvie de Rando Nature.

Cette randonnée en raquettes ne demande pas de gros efforts physique, mais il faut quand même être un bon marcheur. En effet, il faut compter environ 5h de marche aller-retour pour compléter la randonnée avec quelques montées et descentes.

On se retrouve sur Pinterest?

Vous êtes sur Pinterest ? Epinglez cet article !

   

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer