Paradies Hotel – Le paradis de Basse-Engadine

Les Grisons, ce canton le plus à l’est de la Suisse, mais aussi le plus grand m’a déjà séduite par le passé (lire cet article). Il faut quelques heures de route pour s’y rendre, mais le déplacement vaut largement le temps passé en transport. En février, c’est dans la région de Basse-Engadine que je me suis rendue. Un écrin de nature, reculé et enneigé en ce mois de février. Un vrai petit paradis à découvrir. Tout comme l’hôtel Paradies qui porte bien son nom. Une pépite de l’hôtellerie suisse.

Hôtel Paradies – Hideway au paradis

Ftan, un petit village typique de la région de Basse-Engadine, où l’on ne trouve pas plus de 500 habitants, un joli clocher qui semble surveiller les habitations alentours et quelques pistes de ski de fond. C’est à l’entrée de ce dernier que se situe l’hôtel Paradies.  Si l’on ne sait pas que ce dernier existe. En effet, l’on peut facilement passer à côté, tellement ce dernier se confond avec son environnement. Particulièrement en hiver, avec la quantité de neige au bord des routes, nous sommes passées à côté sans le voir et avons dû faire demi-tour. Nous avons trouvé la Hideway idéale !

Hôtel Paradies – Ce club privé


Au milieu de la nature, face aux montagnes, dans le calme absolu. Voici le cadre dans lequel se trouve l’hôtel Paradies.

Le domaine de l’hôtellerie est l’un des plus compliqué au monde. De nouveaux challenges font fasse chaque année. L’hôtellerie de montagne est particulièrement touchée par les challenges saisonniers. Afin d’anticiper les nuitées et d’avoir une vue d’ensemble sur la viabilité de l’hôtel, les propriétaires de l’établissement ont tenté le pari en 2018 de convertir le Paradies en club privé, lieu où uniquement les membres ont le privilège de séjourner. Le Club Privé Il Paradies est unique en son genre en Suisse. Il propose un service « all inclusive » de luxe à ses membres comprenant par exemple :

  • Service de chauffeur et de lessive
  • Tous les repas sont inclus : du petit-déjeuner, dîner et souper, en passant par les snacks et le tea time. Le tout cuisinés par le chef de l’hôtel. Les boissons, vins, champagnes, cocktails, sont-elles aussi comprises.
  • Cours de ski privatif
  • Balades en montagne avec un guide local
  • Utilisation illimitée du spa
  • Les pass de ski et les frais des parcours de golf
  • Et bien plus encore…

Le Paradies Hôtel c’est en fait comme avoir une maison secondaire, mais où l’on ne perd pas son temps à l’entretenir, avec un service individuel digne des plus grands hôtels. Ce pari audacieux paie car il attire déjà de nombreux membres.  Toutes les informations au sujet du Club Il Paradis sont à retrouver le site internet : Q&A Club.


Les chambres sont de véritables petits appartements. Il y a tout le nécessaire. Du balcon avec transat et vue sur les montagnes en passant par la cheminée pour de douces soirées lectures au coin du feu. Autant dire que je ne me suis pas faite priée et que j’ai adoré allumer mon petit feu de cheminée.

La gastronomie locale


Les produits utilisés lors des différents repas sont issus de la production locale autant que possible. J’ai par exemple pu boire du lait ultra frais, provenant de la ferme d’à côté pour mon petit-déjeuner. Les confitures, le beurre et le pain…tout est confectionné dans la vallée. Sans oublier les différents alcool créés spécialement pour l’hôtel par un artisan de la région. Je me suis vraiment régalée à chaque moment de la journée. La qualité gastronomique de l’hôtel est vraiment impressionnante.


La star des Grisons est sans aucun doute la viande séchée. Dans la région de Basse-Engadine, le nom de Ludwig Hatecke est connu de tous. Ce boucher de père en fils est propriétaire de plusieurs boutiques à Scuol, St Moritz et même Zürich. La qualité des produits est ici encore une fois remarquable.

Que faire en Basse-Engadine


Les Grisons sont connus et reconnus pour ses domaines skiables. Mais il n’y a pas que le ski en Basse-Engadine. En effet, voici quelques idées si vous êtes dans les parages.

Se détendre au Paradies Hotel

Le Paradies Hôtel invite à la détente. Que cela soit dans le salon commun, près de la cheminée, à profiter du soleil sur la terrasse avec vue sur les montagnes, dans l’un des fauteuils de la bibliothèque ou encore sur le toit du Paradies Hôtel dans un bain nordique chauffé au feu de bois. Le paradis n’est-ce pas ?

Visiter les villages typiques de Basse-Engadine


La région regorge de jolis petits villages aux façades décorées. Mention spéciale pour Scuol, à quelques minutes de Ftan. Les façades y sont particulièrement belles et chaque petite ruelle cache des trésors très photogénique. Particularité de l’endroit : certaines fontaines ont deux sorties d’eau, l’une permettant de boire directement de l’eau minérale. Si vous passez par Scuol, il ne faut pas rater la vue depuis le pont Gurlaina. La vue sur la ville, la forêt et la rivière est magique. Surtout en hiver.



Mais il n’y a pas que Scuol. Le village de Guarda m’a aussi été conseillé, je n’ai par contre pas eu le temps d’aller le découvrir cette fois-ci. Si vous le connaissez, je suis preneuse de vos avis en commentaires.

Randonnée en raquettes

Il n’y a rien de mieux pour décompresser de la ville qu’une balade en pleine nature. En hiver, raquettes aux pieds, des heures de balades sont imaginables. La neige craque sous notre poids. Il n’y a pas grand monde. La montagne nous est presque réservée. Seules des traces d’animaux à gauche et à droite nous montre qu’il n’y a pas que nous. Cette sortie en raquettes peut être réservée par Outdoor Engadin.

Admirer le soleil se coucher

Que cela soit depuis la terrasse principale de l’hôtel Paradies, de celle de la chambre ou d’une piste de ski, les couchers de soleil des Grisons valent la peine d’être admirés. Pour preuve, les deux soirs de mon séjour, le ciel s’est embrasé de magnifiques couleurs.

Le Paradies Hôtel - Un vrai goût de paradis

Mon séjour en Basse-Engadine a été un magnifique moment. La Suisse me surprendra toujours avec sa diversité de paysages, sa richesses culturelle et gastronomique. Je crois bien que j’ai découvert un véritable petit paradis entre les montagnes. Le Paradies Hôtel ne pourrait pas se nommer autrement. En effet, son nom est plus qu’adéquat.