Hôtel Klosterbräu à Seefeld – l’histoire de la famille Seyrling

Au cœur du Tyrol autrichien, niché entre les montagnes, se trouve le petit village de Seefeld. Cette station de sport d’hiver est reconnue surtout pour la pratique du ski de fond. Seefeld est un de ces lieux où tout le monde se connaît. Un village des plus typiques et rempli de charme. Cet hiver, la neige est tombée en grande quantité. Lors de ma visite, Seefeld était recouverte de plus de deux mètres d’or blanc. Le village et ses bâtiments traditionnels semblaient tout droit sortis d’un conte de fée.

L’histoire du Klosterbräu

Je n’ai pas atterri à Seefeld par hasard. Si je me suis rendue dans ce village à quelques kilomètres des frontières allemandes et suisses, c’est pour découvrir le Klosterbräu, l’hôtel le plus ancien de la station.

Le Klosterbräu, comme son nom l’indique, était un monastère avant de devenir un hôtel des plus chics. C’est au XVIème siècle qu’il fut construit suite à la demande de Maximilian 1er. L’hôtel Klosterbräu c’est avant tout une histoire de famille. En effet, au XIXème siècle, la famille Seyrling a déjà conscience du potentiel touristique de Seefeld. Elle rachète le monastère afin de le transformer en hôtel. Six générations plus tard, l’hôtel est toujours dirigé par les Seyrling. C’est Alois qui en est à la tête. La septième génération déjà habituée des lieux, sera la prochaine à perpétuer cette tradition familiale.

La famille Seyrling

La plupart des membres de la famille Seyrling a grandi dans cet hôtel. Alois raconte qu’il a appris à faire du vélo dans les couloirs du premier étage.

Ici, chaque membre de la famille a ses responsabilités. C’est par exemple Alois qui se charge de l’accueil. Il présente l’hôtel et son histoire aux clients. Passionné et toujours de bonne humeur, il n’hésite pas à ponctuer la visite de l’hôtel avec des anecdotes qui font rire tout le monde. Un moment de partage qui se termine dans la cave, illuminée de dizaines de bougies, autour d’un bon verre de vin. Une atmosphère magique !



En six générations, l’hôtel a connu de nombreuses rénovations et améliorations de ses services. La famille Seyrling a su à travers chaque génération, garder l’histoire du lieu tout en faisant de l’hôtel un lieu vivant et au goût du jour. Mélangeant à merveille l’ancien et le nouveau, le religieux et le laïc. Tout cela se ressent à peine entré dans l’hôtel. Chaque trace de ses origines sont encore présentes. Le monastère est toujours là. On peut d’ailleurs admirer dans l’un des halls des fresques d’origine parfaitement conservées. 

La chambre dans laquelle j’ai séjourné était située au premier étage, là où les moines vivaient. Les chambres ne ressemblent plus à celles du XIVème siècle, mais toutes les portes d’entrée sont authentiques et différentes les unes des autres. Tout le couloir respire l’atmosphère d’un monastère. Des armoiries sont peintes contre les murs, des chandeliers sont suspendus au plafonds avec des bougies. Une fois la porte de la chambre ouverte, c’est un autre monde qui attend, celui du design et de la modernité.

Se régaler

Quand on parle de gastronomie, l’Autriche ne figure pas parmi les premiers pays que l’on cite. J’ai été plus qu’étonnée des plats que j’ai pu déguster au Klosterbräu. La gastronomie est un des points forts de l’hôtel. Vital-Gourmet, le restaurant principal propose une cuisine saine et raffinée. Il y a en a pour tous les goûts. L’entrée et le dessert sont servis sous forme de buffet. Je ne savais plus où donner de la tête. Le buffet du petit-déjeuner est lui aussi incroyable. De quoi prévoir un festin de roi ! Tout était simplement délicieux. Je reprendrais bien un peu de la pâte à tartiner maison.

Le Klosterbräu propose aussi un restaurant ouvert aux non-résidents, le Bräukeller & Grill, qui met la viande à l’honneur. L’hôtel a créé sa propre bière. Il faut savoir qu’une brasserie existait déjà à l’époque du monastère. Il est impensable de ne pas la goûter durant le séjour. Même moi qui ne suis pas très fan de cette boisson, j’ai su l’apprécier.  Pour les amateurs, il est possible de réserver une salle à l’heure où l’on peut déguster des bières autant que l’on souhaite pour un prix fixe.

Younique

L’hôtel propose un concept de spa nommé « Younique ». Le concept joue sur la personnalisation. Avant chaque soin, la personne en charge de le prodiguer s’assoit avec vous pour discuter de ce que vous voulez et de ce que vous attendez du soin. Après la discussion et le choix des produits à utiliser, le soin commence.

Après avoir testé un massage, je comprends on ne peut mieux pourquoi le SPA a reçu de nombreux prix. J’ai opté pour un massage du dos utilisant différentes techniques. En premier lieu, j’ai eu le droit à un massage au miel. Après cela, ma peau était douce comme celle d’un bébé. Puis, ce fut au tour des pierres chaudes et enfin d’un massage traditionnel à l’huile essentielle relaxante.

Le SPA du Klosterbräu propose tellement de possibilités d’activités différentes que l’on pourrait y passer plusieurs jours. Du sauna au hammam, en passant par la salle de sport, piscine intérieure ou extérieure, le choix est vaste. Il y a même une salle de repos avec un canapé géant pour se relaxer et lire un bon roman.

Au cœur de la nature

Seefeld


De par sa situation au creux des montagnes, Seefeld est un endroit idéal pour un bon bol d’air frais.

Si vous n’êtes pas très sport de glisse, ce n’est pas grave. Une randonnée à pieds ou en raquettes permet de découvrir la beauté de la région. C’est avec Clemens, le cousin d’Alois, que Morgane et moi partons découvrir Seefeld. La météo n’étant pas avec nous, nous empruntons le télésiège pour nous rendre au sommet afin d’admirer la vue. C’est ensuite à pied que nous redescendons pour aller nous réchauffer autour d’un délicieux punch à l’orange.

Wildsee




La balade incontournable lors d’un séjour à Seefeld est le tour du Wildsee. Un joli lac en dehors du centre du village. Ce dernier est gelé. Nous nous baladons entre les arbres pliant sous le poids de la neige. Le bruit de nos pas sur la neige, le craquement des branches…et le silence. Un paysage féérique digne des téléfilms de Noël. Nous y croiserons plusieurs écureuils, venant chercher ce que les locaux leur laissent à manger dans les petites cabanes en bois suspendues aux arbres.

Hôtel & Spa Klosterbräu, Klosterstrasse 30, 6100 Seefeld, Tyrol, Autriche – Pour réserver un séjour à l’hôtel Klosterbräu, rendez-vous ici.

Ce reportage a été réalisé suite à une invitation à venir découvrir l’hôtel & Spa Klosterbräu, chaleureusement pour leur accueil,  disponibilité et leur gentillesse. Les opinions exprimées dans cet article sont les miennes.