Essaouira – une escapade des souks à la mer

Bercée par les vagues de l’Atlantique et le vent, Essaouira, toute de blanche et de bleu vêtue, est une petite ville tranquille. Ici on est loin de la cohue de la médina de Marrakech. Mais qui dit tranquille ne dit pas ennuyeuse. Que cela soit dans sa médina ou dans son port, tout le monde s’active. Essaouira est un endroit où la pêche est reine. Propice aux promenades en bord de plage et à la dégustation de thé à la menthe avec vue sur l’océan. J’ai passé moins d’une journée dans cette charmante station balnéaire où la paix et la tranquillité émanent des murs. Je n’ai qu’une envie: y retourner.

Que faire à Essaouira

Les remparts d'Essaouira

Essaouira-remparts

Essaouira est célèbre pour ses remparts (apparus dans Game of Thrones). La Skala du Port et la Skala de la Kasbah protègent la ville et lui donnent des airs de cité bretonne. Au niveau supérieur, des canons s’alignent les uns après les autres. Au niveau inférieur, ce sont des boutiques artisanales que l’on retrouve à la place des anciens espaces de stockages. Depuis la Skala du Port, il y a une très jolie vue sur la ville et ses remparts.

Flâner dans le port


Essaouira-port-bateauxEssaouira-pecheurs
Essaouira-port-pecheurs

Des hommes à la peau tannée et vieillie par le soleil, des filets géants, des bateaux en bois bleu, l’odeur salée de l’océan se mêlant à celle des poissons frais tout juste sortis de l’eau. Tel est l’atmosphère qui règne dans le petit port d’Essaouira, ville de pêcheurs.

Essaouira-pecheur-filets

Essaouira-port-pecheursEssaouira-port

Flâner dans le port, entre la vente à l’étale de poisson et les pêcheurs réparant leurs filets, a été pour moi un dépaysement total. Il vaut mieux visiter le port tôt le matin pour avoir une chance de voir les pêcheurs revenir en bateau avec leurs prises. Juste avant le déjeuner, vous pourrez assister au marchandage quotidien des produits de l’océan.

Explorer la medina


Essaouira-medina-tapisEssaouira-medina
Essaouira-pharmacie

La médina d’Essaouira est beaucoup plus petite que celle de Marrakech. Ce n’est pas si mal car on a donc moins de chance de se perdre. De nombreuses petites rues bordées de boutiques où l’on trouve autant de tapis colorés que d’objets d’artisanat local, mais aussi des épices. Dans beaucoup de boutiques des prix fixes sont affichés, ce qui est parfait si vous n’êtes pas trop à l’aise avec le marchandage.

Essaouira-boutique
Essaouira-medina Essaouira-porte-bleue

J’ai adoré photographier les nombreuses portes qui caractérisent la médina d’Essaouira.

Essaouira-portes

Saviez-vous que la médina d’Essaouira est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO ? Cela ne m’étonne même pas après l’avoir visitée.

La plage

Essaouira-plage

La ville portuaire bénéficie d’une très belle plage d’environ 6 kilomètres de long. Cette jolie plage invite plus à de belles promenades plutôt qu’au bronzage. Le vent qui garde la température de la ville supportable en pleine été rend l’air un peu frais pour le farniente sur le sable.

Essaouira-mouettes

Se rendre de Marrakech à Essaouira

Essaouira-Marrakech-Bus

Pour me rendre à Essaouira, j’ai pris le bus depuis Marrakech. J’ai voyagé avec la compagnie Supratours pour environ 8 CHF l’aller. Le trajet dure environ 2h30, nous avons fait une petite pause à mi-parcours dans la ville de Chichaoua (attention à l’attrape touriste). Le trajet en bus était très agréable. J’avais plus de place pour mes jambes que dans un avion, le bus est climatisé et le wifi était disponible à bord. Il y a environ 4 à 5 départs par jour. Le départ de Marrakech se fait à la gare centrale. À Essaouira l’arrivée est située à gauche de Bab Marrakech, à l’entrée de la Médina.

Essaouira, un véritable coup de coeur

Essaouira

La ville d’Essaouira a été un véritable coup de coeur. Je n’ai fait qu’un passage éclair dans cette ville et je n’ai qu’une envie : y retourner pour effacer ce goût d’inachevé qu’il me reste.

Essaouira-port-bateau

Cependant, les quelques heures que j’ai passé à Essaouira m’ont laissée sous le charme. Essaouira est envoûtante et ne peut que séduire. Cette ville est un véritable contraste par rapport à Marrakech. En effet, la ville blanche d’un côté, la ville rouge de l’autre. Ici les goélands prennent la place des cigognes, le blanc celui de l’ocre, la tranquillité remplace la frénésie. En conclusion, Essaouira je reviendrais.

 

On se retrouve sur Pinterest?

Vous êtes sur Pinterest ? Epinglez cet article !

   


 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer