Randonnée en raquettes au coucher du soleil à Thyon

Après avoir récupéré les clés du Tiny Chalet et de nous être installés, direction Thyon pour une balade en raquettes à neige au coucher du soleil. Avant cela, nous effectuons un petit arrêt juste à côté du Tiny Chalet, chez Genolet Sports pour nous équiper en raquettes à neige et bâtons.

Nous nous parquons au parking situé à Thyon 2000, au bas des pistes. Nos raquettes aux pieds, nos gants enfilés, les bâtons en mains et c’est parti pour notre première randonnée en raquettes ! Nous ne savions pas trop à quoi nous attendre étant donné que c’était la première fois que nous pratiquions cette activité…Dès les premiers pas on est à fond ! On adore ! On a l’impression que la neige ne pourra pas nous arrêter et que nous pouvons aller n’importe où.

Notre balade commence par une petite montée pour rejoindre le début du parcours. Nous passons devant le Snowbar « le Tipi » où l’after ski bat son plein. De nombreux skieurs profitent des dernières lueurs du soleil, en musique, un verre à la main pour l’apéro. Même si l’ambiance nous tente, nous continuons notre chemin, suivant le panneau indiquant « Piste de ski de fond », en direction du parcours de raquettes et de ski de fond des Chottes.

Le soleil descend, il flirte avec le sommet des montagnes. Les télécabines effectuent leur dernier trajet. Le ciel commence à se tinter de rose. Le paysage qui nous entoure est vraiment somptueux.

Nous sommes à présent sur le parcours qui mène jusqu’au restaurant des Chottes. Une randonnée accessible à tous, qui utilise l’ancien bisse de Chervé (un des plus haut bisse du Valais) et qui permet d’admirer un panorama magnifique. Le sentier, entre forêts et alpages est plutôt plat, ce qui pour nous, grands débutants, nous convient parfaitement.



Nous sommes seuls au monde. Seul le bruit de la neige qui craque sous nos raquettes vient perturber le silence qui règne dans la montagne. Nous avançons, le soleil a maintenant disparu derrière les sommets de la rive droite. Le ciel s’est enflammé ! C’est un décor de rêve pour une petite balade. Nous nous arrêtons pour admirer les sommets de montagne qui nous font face et qui se détachent majestueusement du ciel.


Il fait vraiment bon se balader en pleine nature dans des paysages pareils. L’air frais nous brûle les joues mais nous n’y prêtons pas attention. Le spectacle qui nous entoure nous captive et nous fait oublier le froid.

Le ciel s’assombrit de plus en plus, l’étoile du berger apparaît, suivie d’une, puis deux, puis des dizaines d’autres étoiles. En contre-bas, les lumières des villages s’allument les unes après les autres, me faisant penser à ces villages miniatures que l’on trouve dans les vitrines des magasins pendant les fêtes de fin d’année.


Les remontées mécaniques sont fermées, il n’y a plus personne sur les pistes, à part nous. Quelle sensation folle d’être seuls au milieu de nul part. Au loin nous commençons à entendre le balai des dameuses. Ces travailleuses de l’ombre, qui une fois le soleil couché et les derniers skieurs partis, sortent de leur tanière pour remettre les pistes de ski à neuf.



La nuit est tombée, il est temps pour nous de faire le chemin retour. C’est soir de pleine lune, le ciel est clair, mais nous ne verrons pas ce bel astre briller. Il devait être caché derrière un nuage.

Cette randonnée au coucher du soleil est parfaite pour tous niveaux. Un bon moment passé au milieu de la nature pour se dépenser et profiter de la beauté du paysage.

Informations

Le parcours qui mène au restaurant des Chottes est long de 4km pour un dénivelé de 130 mètres. Cette randonnée est adaptée à tous niveaux. Il faut compter environ 2h30 pour faire l’aller-retour.

En hiver, le Restaurant des Chottes est ouvert tous les jours de 9h à 17h. Cuisine non-stop.

La location des raquettes à neige et des bâtons nous a coûté 17 CHF par personne pour une durée de 24h.

Pour plus d’informations sur les randonnées d’hiver possible dans la région, c’est par ici.

Un grand merci à Patricia du Chalet du Rucher, de nous avoir conseillé cette randonnée en raquettes que nous avons adoré. Patricia est toujours de bons conseils quand il s’agit de sa région d’adoption : le Val d’Hérens.