Pralong – le Val des Dix en raquettes à neige

Quand on ne skie pas, il a tout de même tout un tas d’activités à faire en hiver. Après notre randonnée en raquettes au coucher de soleil à Thyon, nous n’avions plus envie de nous arrêter. Le lendemain, direction donc le Val des Dix, où nous rechaussons nos raquettes à neige pour une balade un peu plus longue.

C’est plus précisément à Pralong, un petit hameau du Val de Dix, au pied du barrage de la Grande Dixence que nous nous rendons.

Le départ de la randonnée en raquettes du sentier de Pralong se situe juste à côté des places de parking et de l’Auberge du Val des Dix.

Nous n’avons aucun problème pour trouver une place de parking. Assis sur le rebord du coffre de notre voiture, nous enfilons nos chaussures de neige. Le soleil nous réchauffe le visage. Le calme autour de nous nous relaxe. C’est parti pour une belle balade !

Nous longeons la piste de ski de fond et la rivière, en direction du Barrage de la Grande Dixence. Je ne l’avais jamais vu d’aussi près. Je me suis vraiment sentie toute petite face à ce monstre de béton. Il faut savoir que la Grande Dixence est le plus haut barrage poids du monde. Rien que ça. Pour la petite histoire, ce mur qui retient les eaux des glaciers mesure 285 mètres de haut et pèse 15 millions de tonnes.

Bon, revenons-en à notre randonnée en raquettes. C’est donc sur un petit chemin bien tracé, accompagné par le bruit de l’eau qui tape contre les rochers que nous marchons. Nous avons de la chance, le ciel bleu est au rendez-vous et les températures plutôt douces. Comme lors de notre sortie de la veille nous avons cette impression de « seuls au monde ». Même si cette fois-ci nous croisons 5 ou 6 autres personnes.



L’épais manteau neigeux ne nous résiste pas. Nous l’écrasons de nos raquettes à neige et adorons un peu plus à chaque pas la découverte de cette nouvelle activité. Le paysage qui nous entoure est totalement sauvage, magique. Nous marchons entre des sapins aux cimes enneigées, passons à côté des petits chalets vraiment trop adorables de Tsippis, avec toujours le barrage de la Grande Dixence en toile de fond. En marchant en direction du barrage, nous avons l’impression d’avancer vers le bout du monde. Nous sommes seuls avec nos raquettes, la neige et la montagne.


De retour au hameau de Pralong à la fin du parcours, nous déposons nos raquettes dans la voiture et nous rendons à l’Auberge du Val des Dix pour un lunch bien mérité. Nous profitons de la terrasse encore ensoleillée pour nous désaltérer et nous reposer de cette belle balade. La raquette à neige ça creuse! Ça tombe bien car l’Auberge du Val des Dix propose une cuisine du terroir. Mention spéciale pour la fondue du berger. Une fondue revisitée et délicieuse. Une tomme d’Hérémence est servie à la façon d’une tourte dans un pain de fabrication maison. Au premier coup de couteau le fromage chaud coule dans l’assiette. Je me régale.

Pralong est un petit hameau, perdu au fond de la vallée, au pied du grand barrage. Quelques petits chalets enneigés, une chapelle et l’auberge en sont les principaux acteurs. Le calme règne. J’ai l’impression que le temps s’est arrêter dans ce petit village recouvert de blanc.

Ce parcours était parfait pour des débutants comme nous. Le sentier du Pralong est un parcours simple mais sauvage, avec quand même quelques petites montées pour augmenter le rythme cardiaque.

Informations Pratiques

Le Sentier de Pralong

Le sentier dédié à la pratique de la raquette à neige est long de 5 km aller-retour, avec un dénivelé de 150m. Pour faire l’entier du parcours, il faut compter environ 2h15 suivant votre niveau. Voici un plan qui montre la tracé du parcours. Le sentier a suivre est très bien indiqué grâce à des panneaux en forme de raquettes roses.

Comment se rendre au Val d’Hérens?

Le Val d’Hérens est facilement accessible en voiture. Mais aussi en transport public. Il est possible de prendre un train pour se rendre en Valais puis un bus postal. Comme j’en parlais dans cet article sur une randonnée dans les Grisons, les transports publiques sont vraiment bien développés en Suisse. Partout où tu iras, il y aura un de ces célèbres cars jaunes.

Où dormir dans le Val d’Hérens?

Ce week-end-ci, nous avons séjourné dans le Tiny Chalet au pied des pistes de Thyon. Cette expérience est possible jusqu’au 17 avril 2017. Je ne saurais que fortement te conseiller le Chalet le Rucher à Vex. Une très charmante maison d’hôte où il fait bon prendre du bon temps. Patricia, l’hôte, amoureuse de sa région d’adoption se fera un plaisir de partager ses connaissances et ses bons plans de la région.