POP IN PORTO

Samedi 13 septembre 2014, 8h00, Pop in Porto on est là, 200 participantes, toutes habillées d’orange, dossards accrochés, carte de Porto dans une main, bouteille Contrex dans l’autre ! Le Zoro, Sandeman n’a jamais eu autant de filles à ses pieds ! Après un échauffement, où le mot d’ordre fût la synchronisation, la course débute.

POP_Porto_1

Challenge pour obtenir le « road Map » : Un selfie avec un azulejos*. Après le questionnaire de 5 pages et les calculs savants d’Utrecht pour l’obtention du précieux sésame, on réussit celui-ci les doigts dans le nez !

C’est parti pour de bon ! La catégorie du premier challenge étant prédéfinie, nous devons commencer par un challenge « Extrême » ! Hop sprint, hop Autostop, et hop nous voilà sur le siège passager de notre chauffeur en direction du marché couvert de Porto – Mercado Bolhao.

POP_Porto_2

Après avoir tourné en rond, nous découvrons notre 1er défi : une tour de laquelle nous devons descendre en rappel. Il est 9h30 du matin, nous n’avons qu’une banane dans l’estomac et une tour de 70m nous fait face ! Allez, pas le temps de tergiverser, on enfile notre harnais, notre casque et nos gants, et c’est parti direction le 19ème étage !

On fait les présentations : Chers lecteurs, la tour de 70 mètres – la tour de 70 mètres, nos lecteurs

POP_Porto_3

Du haut de la tour, la vue est magnifique ! Les bénévoles nous expliquent les bases (pensée de Sabine : j’ai juste envie de lui demander pourquoi il ne la descend pas lui-même sa tour si c’est si facile ?). Nous écoutons les consignes attentivement, (oui nous n’avons pas envie à nous retrouver à faire du base-jumping), et nous nous dirigeons vers nos cordes respectives ! Première difficulté : enjamber le mur et se retrouver dans les airs en espérant que la personne que nous ne connaissons ni d’Eve, ni d’Adam, nous ait attachées convenablement. Première impression : ça tient ! pfiouu! Sabine se permet même d’admirer la vue.

Après 10 minutes, nous avons vaincu la tour ! 1er défi validé !
On l’avoue, nous sommes super fières !

On file ensuite au marché. En plein milieu de celui-ci, nous tombons nez à nez avec un défi culture ! Le but : mémoriser les photos de 6 stands, et se prendre en photo devant ! Les commerçants se prennent vite au jeu ! C’est parti. Là à gauche, à droite, en haut, en bas! C’est bon, on a nos photos ! 2ème défi validé !

POP_Porto_5

Il est temps pour nous d’élaborer une stratégie : numéroter les challenges, établir notre itinéraire à l’aide de la carte et des habitants puis, direction le challenge « art » !

Après une course effrénée, nous arrivons dans un parc ! Le défi ne doit pas être loin. On regarde à gauche, puis à droite, hum.. et… si ce n’était pas le bon parc ? Bon, pas le temps d’hésiter plus longtemps, nous ne sommes pas trop loin, on décide de changer de cap, direction la boutique de Rafi Dans son atelier chaque participante doit dessiner deux des œuvres de l’artiste qui décoreront la station de métro Aliados.

POP_Porto_6Rafi, nous et nos œuvres d’art !

Les défis s’enchaînent : jardinage pour un jardin durable, peinture pour les 25 ans d’une école d’art, course d’orientation dans la vieille ville. Sabine engloutit une boite entière de sardines puis passe par la case « plongeon dans le Douro** » alors que Justine dois combattre un poulpe. On se peint le visage pour faire découvrir une association qui améliore la vie des daltoniens puis on retape un bateau dans le dernier chantier naval de la ville.

Les heures filent sans que l’on s’en rende compte. Le 9ème défi terminé, il est déjà temps de nous diriger vers la ligne d’arrivée. Sprint final. Nos jambes sont lourdes. 16h45 on a fini notre 2ème Pop in The City. En écrivant ces lignes, nous ressentons déjà de la nostalgie. Porto ! Tu es magique, tu nous as envoutées. S’il y a bien une chose à retenir de cette ville, ce sont ses habitants. Si souriants, si gentils, prêts à tout pour nous aider.

Porto, nous reviendrons !

Pop in The City c’est à chaque fois des expériences uniques, des découvertes magnifiques, des rencontres inoubliables et des dépassements de soi ! Nous avons envie de dire MERCI. Merci aux organisatrices mais aussi à tous les bénévoles qui nous permettent de vivre ces moments privilégiés, qui nous appartiennent à nous et aux locaux qui nous accueillent pour cette journée hors du commun.

LA MINUTE CULUTRE

DE SAB ET JU

* Un azulejos ou azuléjos désigne en Espagne et au Portugal un carreau ou un ensemble de carreaux de faïence décorés. On les trouve aussi bien à l’intérieur de bâtiments qu’en revêtement extérieur de façade. http://fr.wikipedia.org/wiki/Azulejos

POP_Porto_8

Photo des azulejos prise à la gare “Sao Bento” de Porto.

** Le Douro est un fleuve qui prend sa source en Espagne et marque, sur 112 km, la frontière entre l’Espagne et le Portugal. Il se jette dans l’océan Atlantique près de Porto. C’est grâce à ce fleuve que les vignes de la vallée du Douro sont irriguées et c’est donc grâce au Douru que vous pouvez déguster votre Porto de 30 ans d’âge tranquillement assis avec des amis autour d’un apéro ! En effet, le Porto est produit uniquement dans la Vallée du Douro. Les raisins y sont récoltés, à 120km de Porto, puis transportés jusqu’à Vila Nova de Gaia qui se situe en face de la ville de Porto. Les vins sont ensuite mis en fûts et vieillissent tranquillement en attendant de se faire déguster.

POP_Porto_7Photo prise à la cave : Porto Vasconcellos, super visite en français.

A l’époque les raisins étaient transportés dans des bateaux traditionnels, les Rabelos. Au 20ème siècle, ces bateaux ont peu à peu fait place à des moyens de transport plus modernes. Le dernier rabelos aurait effectué son ultime voyage commercial en 1964.
Source : http://www.lesvinsdeporto.com/transport-des-barriques-de-porto/