L’Islande en hiver: mes essentiels

“Si le temps qu’il fait vous déplaît, attendez cinq minutes!” Ce proverbe islandais n’est pas juste une phrase cliché que l’on trouve sur les cartes postales. Elle prend vraiment tout son sens lorsque l’on visite l’Islande.

L'Islande en hiver

Islande_Hiver_Essentiels_11

Reykjavik, la capitale du pays, est la capitale la plus au nord de la planète. Cependant, il n’y fait pas aussi froid que l’on pourrait penser. Grâce au Gulf Stream qui parcourt l’île, les hivers en Islande sont plutôt doux, cela est surtout vrai pour le sud et l’ouest du pays. Les températures restent autour du zéro, légèrement en-dessous ou au-dessus. Même en prenant en compte le vent avec lequel les températures semblent plus froides, rien de comparable aux températures que l’on retrouve par exemple en Laponie.

islande_roadtrip_18

Le climat islandais est surtout connu pour être imprévisible. Et ce n’est qu’un euphémisme. En une semaine passée sur l’île, j’ai eu le droit à toutes les saisons. En l’espace de quelques minutes, il peut pleuvoir à verse, puis neiger avant que le soleil ne fasse son apparition. Durant mon voyage, j’ai donc pu vérifier la véracité de ce fameux proverbe: « Si le temps qu’il fait vous déplaît, attendez cinq minutes! ». Je trouve qu’il n’y a pas mieux pour définir le climat islandais.

islande

Quand j’ai annoncé à mes amis que je partais une semaine en Islande, beaucoup ont eu la même réaction: mais pourquoi tu vas là-bas? Il fait trop froid! Depuis mon retour et la publication de la première partie de mes articles, vous êtes aussi plusieurs à m’avoir écrit pour avoir plus d’information concernant les conditions météo, mais aussi pour savoir quoi mettre dans votre valise. Je me suis enfin décidée à rédiger un petit article sur le sujet.

islande_roadtrip_15

Mais pourquoi donc ai-je voulu partir en Islande en hiver te demandes-tu? Le tourisme en Islande est en plein boom. Les prix sont en hausses, surtout en été, et le nombre de touristes augmente de plus en plus. Je suis partie fin février, début mars. Durant cette période, les jours sont plus longs qu’au début de l’hiver. J’avais chaque jour environ 8-9 heures de lumière du jour pour explorer le pays. Les paysages islandais sous la neige sont encore plus idylliques et m’ont laissée sans voix. La possibilité de voir des aurores boréales était aussi un grand plus. La saison hivernale, elle, est encore un peu épargnée. C’est donc une période plus qu’intéressante pour découvrir le pays.

Que prendre avec soi?

Avec tous ces changements météorologiques, pas facile de savoir vraiment quoi prendre dans sa valise. Je ne pense pas être la seule pour qui l’étape valise est un véritable casse-tête. Le problème se pose surtout quand on part en road trip. Il ne faut alors prendre que l’essentiel. Alors, que dois-tu mettre dans ta valise? Je te livre mes conseils après avoir vécu l’expérience.

Islande_Hiver_Essentiels

Au vu de la météo très changeante, LA solution pour rester au chaud c’est le layering. Pour bien se protéger du froid, il n’y a rien de mieux que de jouer à l’oignon et de superposer trois différentes couches de vêtement. Cette technique est simple et totalement flexible. Elle permet de s’adapter facilement à la température lorsque l’on passe du chaud de la voiture au froid extérieur, du froid extérieur au chaud d’un restaurant…et cela une multitude de fois par jour.

Islande_Hiver_Essentiels_2

Le principe du layering veut que les couches les plus fines se trouvent au plus près du corps et les plus larges par dessus. Le plus important est que la chaleur du corps ne s’échappe pas. En ce qui concerne les matières, il est important de privilégier des matières naturelles qui laissent l’air circuler (laine, coton, alpaca, cachemire…).

En haut

Islande_Hiver_Essentiels_7

  1. Comme première couche, j’ai privilégié les sous-vêtements thermiques. C’est la base de l’isolation. Ces vêtement permette de garder la chaleur tout en laissant respirer la peau et en repoussant l’humidité vers l’extérieur.
  2. J’ai ensuite pris dans mon sac à dos plusieurs gros pulls en laine amples à porter par-dessus mes sous-vêtements thermiques.
  3. Pour terminer, je suis partie avec ma veste de ski. Bien pratique car elle comporte des zips pour ouvrir la veste à certains endroits pour laisser passer l’air, ainsi qu’une doublure polaire amovible. En plus d’une veste de ski, un coupe-vent / imperméable est aussi important à avoir à portée de main en cas de grosses chutes de neige ou de pluie.

En bas

Islande_Hiver_Essentiels_8

  1. Comme pour le haut et afin de garder la chaleur j’ai opté pour des collants thermiques.
  2. Pour les jours plus froid, les soirées à observer les aurores boréales, les randonnées dans la neige ou sur les glaciers, un pantalon de randonnée d’hiver ou de ski est indispensable.
  3. Les jours plus doux ou les balades en ville, une paire de jeans avec un collant thermique sont une parfaite combinaison.
  4.  Afin de garder mes pieds au chaud, j’ai privilégié les chaussettes montantes en laine. Avec de bonnes bottes fourrées et des chaussures de rando d’hiver, j’étais parée à toutes éventualités.

 

Accessoires

Islande_Hiver_Essentiels_5

  1. Le froid atteint toujours les extrémités en premier. Gants, bonnets ou cache oreille, ainsi qu’une bonne écharpe son une obligation. Pour les gants privilégier des gants thermiques fins qui sont bien plus pratiques pour manier les appareils photos.
  2. Des crampons amovibles sont un petit truc sympa à rajouter dans sa valise. Je dois dire que cet accessoire m’a bien rendu service. Lors de ma visite à Gullfoss, le sol était tellement gelé, que sans mes crampons j’aurais rejoint le restaurant à quatre pattes. Sortir de la voiture a été un moment périlleux à plusieurs reprises. Les sols près de nombreux cottage que j’avais réservé étaient de vraies patinoires.
  3. Il ne faut pas oublier de prendre une paire de lunettes de soleil. La luminosité hivernal fait vite mal au yeux.
  4. Je vous partage maintenant une petite astuce pour garder vos smartphones allumés. Avec le froid, mon iPhone s’était assez vite, et ceci même si la batterie est pleine. Une petite chaufferette contre la coque et le tour est joué. Ces chauffe-mains sont aussi bienvenues pour se réchauffer en attendant les aurores boréales.

Bonus

Seljavallalaug_9

Cela peut paraître étrange, mais le maillot de bain est un des vêtements « must have » à prendre avec soi. En effet, l’Islande est un pays recouvert de sources d’eau chaude naturelle. Que cela soit le célèbre Blue Lagoon ou la piscine de Seljavallalaug. Tu auras plus d’une fois l’occasion de faire trempette.

Pour finir

Islande_Hiver_Essentiels_6

Ce voyage hivernal en Islande n’aurait pas été le même si je n’avais pas bien préparé ma valise. Je n’aurais pas pu passer deux heures en pleine nuit à admirer le ciel se remplir de lumières dansantes, à explorer une grotte de glace ou encore à randonner dans la neige dans le parc de Skaftafell. J’ai vraiment profité de chaque instant de ce voyage. Les hivers islandais ne sont pas si rudes mais il faut quand même bien préparer sa valise. Mieux vaut être prêt au fait que l’on peut passer du printemps à l’hiver et rétrograder à l’automne en un claquement de doigts.

Es-tu déjà allé en Islande? Quels sont tes indispensables?

 

pinterest_Islande_Essentiels

Article sponsorisé. Je n’accepte que les partenariats qui m’intéressent. Je fais mes achats sur le site Zalando depuis maintenant plusieurs années. Les opinions exprimées sont les miennes et n’ont pas été influencées de quelque manière que ce soit. Je reste évidemment libre de mes choix éditoriaux .